La résonance émotionnelle ne suffit pas

Au cœur de la pratique du thérapeute en relation d'aide, il y a la relation intime de ce dernier avec les émotions et les affects qu'évoquent en lui le vécu, les propos et les souffrances de son client. Dans un premier temps, il peut y avoir une résonance émotionnelle chez le thérapeute qui peut être touché par la souffrance du client et on peut soi-même souffrir parce que l'autre, assis devant nous, est éprouvé. Cette souffrance est une résonance, un écho de ce dont on est témoin. Cet écho éveille en nous de vieux affects endormis. Pour véritablement aider notre client, il nous faut accéder à ce que Matthieu Ricard nomme comme étant une connaissance cognitive de ce qu'il ou elle vit. Pour c

Être endormi et chercher le bonheur

On a la chance de vivre au Québec, dans une société libre et riche. Wow ! On peut non seulement s’acheter tous les biens de consommation qui nous passent par la tête, on peut, en plus, se distraire de mille et une façons, dire et faire pratiquement tout ce qu’on veut physiquement et/ou virtuellement sur une multitude de plateformes. D’un certain point de vue, on peut se croire libre; mais quand on y regarde de près, on réalise qu’on ne l’est pas du tout. On est tellement prisonnier et dépendant de nos gadgets électroniques que nous n’en avons même pas conscience. Surtout que le problème est déjà généralisé à outrance. La plupart d’entre nous s’étonne d’entendre quelqu’un dire qu’il n’a pas d

© 2020 par Carolyne Jannard, thérapeute en  relation d'aide

Tél: 514-561-2698