Choc culturel et codépendances

Quand on a grandi dans une société traditionnelle, certaines dépendances sont culturellement considérées comme étant normales. Par contre, quand la personne se retrouve dans une société moderne, ses dépendances, autrefois admises, se transforment en voyants lumineux témoignant d’un manque criant d’autonomie. Cette tutelle est entretenue par la personne elle-même, mais aussi par son entourage. Pour en témoigner, je propose de prendre l’exemple d’une femme pakistanaise au pays depuis plus de vingt ans. Nous l’appellerons Neha. Dans son pays d’origine, la culture et la société de Neha lui interdisaient de sortir sans être accompagnée d’un homme de sa famille. Enfant, on ne l’a pas autorisé à ap

© 2020 par Carolyne Jannard, thérapeute en  relation d'aide

Tél: 514-561-2698